Exploitation des ressources vivantes sauvages : voilà en quoi consiste principalement la cynégétique ou l’art et technique de la chasse. Il existe plusieurs recueils et œuvres littéraires sur le sujet. Et la Fondation François Sommer a toujours tenu à les mettre en valeur. L’organisation de l’événement Lire la Nature et la remise du Prix Littéraire François Sommer en sont les quelques preuves. L’association prend très à cœur l’art de chasser et la conservation de la nature.

La Fondation François Sommer

François et Jacqueline Sommer sont les fondateurs de cet organisme créé en 1966. A l’époque, ils le baptisaient Maison de la Chasse et de la Nature. Ce n’est que plus tard, bien après la mort de François Sommer (1973), que la fondation a commencé à porter son nom pour lui rendre hommage. La Fondation François Sommer a deux centres en France. Celui de Paris est constitué du Musée et du Club de la Chasse et de la Nature. Quant à celui des Ardennes, il consiste à un domaine abritant la faune que François Sommer a sauvée en période après-guerre, et une école de formations de techniques de chasse raisonnée et du respect de la forêt. La fondation est également un lieu d’accueil et de partages pour les passionnés de la chasse et de la nature. Elle publie régulièrement des livres appartenant à l’édition qui traite le rapport homme-animal. Elle aide également les auteurs d’ouvrages cynégétiques à promouvoir leurs écrits.

Le salon Lire la Nature, pour mettre en avant les œuvres cynégétiques

Toujours en quête de moyens pour valoriser et faire durer la littérature cynégétique dans le temps, la Fondation François Sommer a lancé, au début de cette année 2017, le Salon du livre nommé « Lire la Nature ». Il a eu lieu dans le musée de Paris ainsi que dans quelques salles de l’hôtel auquel est niché le musée. Animations, débats et échanges : c’était le rendez-vous parfait des amoureux de la littérature cynégétique. Ceux qui ont répondu présents à l’événement du 28 janvier 2017, de 10 à 19 h, ont pu rencontrer des dizaines d’auteurs en tout genre. Il y avait même un coin spécial jeunesse où les enfants pouvaient rencontrer les auteurs et les illustrateurs de leurs livres de nature préférés. Le Prix littéraire François Sommer a également été remis ce jour-là.

Le Prix littéraire François Sommer

C’est une récompense attribuée au meilleur livre de l’année traitant l’interdépendance de l’homme et de la nature. C’est Jacqueline Sommer qui a créé ce prix en 1980 pour rendre hommage à feu son époux et honorer tous les ans une œuvre littéraire, roman ou essai, appartenant à la catégorie cynégétique. La Fondation François Sommer a fait perdurer cette tradition même après le décès de Jacqueline Sommer en 1993. Pour être éligible, un livre doit être inédit et en français. Il doit parler des relations de l’homme à la nature (forêt, paysage, animal, la crise écologique, la chasse, la pêche, …). Pour gagner, l’œuvre cynégétique doit toucher émotionnellement le jury tout en apportant un nouveau regard sur un côté historique, anthropologique, philosophique, sociologique ou autres. La récompense est constituée de 15 000 EUR.